Le végétal … d'abord une passion et la matière première de mon métier d'architecte paysagiste.

 

Le végétal déjà petite je l'ai mis en bouquet ...puis l'ai jardiné... l'ai dessiné pour mieux l'observer...l’ai étudié pour mieux le comprendre et pour le sublimer dans les projets de jardins et d'espaces urbains.

 

Le végétal ...depuis trois ans... pour lui conférer une seconde vie : Fleurs sauvages, herbes folles, feuilles et végétaux cultivés sont devenus un herbier revisité pour son expression plastique. 

Nouveautés 2017 : Collages «naturels» et Phytogravure «sans encre ajoutée» ...des découvertes singulières et innovantes à partir du suc (jus de la plante) à suivre en ateliers et sur le net.

 

              Collecte,               

Séchage

                                           Presse (et autres  expérimentations ),                                

                                         Composition / Dé-composition

...une technique personnelle ne s’attachant pas à la restitution ni du végétal ni d’un paysage.   

 

Comme le peintre transforme la matière, je transforme le végétal pour sa texture et une composition d’ensemble abstraite. 

 

Enseignante en projet paysager et en arts plastiques,  c'est tout naturellement que je souhaite aujourd'hui partager cette expérience et proposer des cours d’expression plastique spécifiquement « végétale »  .

© armelle CLAUDE paysagistes - nov.2020        

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now